Il est très important pour nous que notre âme éprouve une douleur

23 décembre 2020

guérison un aveugle ne

Nous sommes tous malades et avons besoin de médecin. Les médecins terrestres guérissent le corps et le Médecin Céleste guérit notre âme immortelle. Nous ne pouvons peut-être pas nous passer de médecins terrestres, mais la vie sans le Médecin Céleste se transforme en un cauchemar.

Il est difficile de se diriger vers Dieu, il est difficile de guérir son âme parce que notre maladie est négligée. L’homme naît dans le péché et le monde lui apprend à vivre dans le péché. Il dit que c’est normal, que tout le monde doit vivre ainsi. C’est effrayant d’être aveugle sur ses péchés, de ne pas voir où est la vérité et où est le mensonge, où est la lumière et où sont les ténèbres. L’homme vit alors comme tout le monde, sans réfléchir, il est dans l’inertie, il existe.

Voilà pourquoi il est très important pour nous que notre âme souffre. Lorsque celle-ci ne souffre plus, lorsqu’apparaît une attitude d’indifférence, c’est-à-dire que quand l’âme devient morte, elle n’a plus mal à cause du péché, elle se justifie. Mais il est important pour nous que l’âme éprouve une douleur et que nous allions à l’église. Plus on s’avance vers Dieu, plus grande est cette douleur.

Beaucoup de gens disent: «Oh! J’ai commencé à aller à l’église et je suis devenu pire». L’homme ne sera jamais pire s’il vient à l’église, s’il prie, s’il se confesse et communie. Il a tout simplement commencé à souffrir à cause du péché. Alors qu’avant, il ne voyait pas ce péché, il s’y était habitué. Voilà pourquoi il ne faut pas avoir peur. Lorsque l’âme a mal, nous allons à l’église. Par contre, si tout va bien chez nous, nous pouvons y aller ou ne pas y aller. Nous avons assez de paresse.

Notre vie est très courte, limitée à quelques décennies. Pas des centaines d’années mais des décennies. Ces années courent et à un certain moment vient la fin de la vie terrestre. Mais il peut arriver que l’homme n’a pas goûté à la vie éternelle. Terribles sont les paroles de Saint Syméon le Nouveau Théologien qui dit que si l’homme n’a pas rencontré Dieu dans cette vie, il ne Le rencontrera plus jamais. Jamais. L’éternité. Cela veut dire que l’âme sera enfermée dans son égoïsme, dans ses péchés, et sera dans le néant. C’est pour cela qu’il est très important pour nous de veiller à ce qui se passe intérieurement, dans notre cœur, dans notre esprit.

Évidemment, il faut aussi veiller à la santé physique parce que si nous ne le faisons pas, nous créons des problèmes à nous et aux autres. Il vaut mieux ne pas être malade. Mais si vous êtes quand même malade, il faut le prendre pour un remède de l’âme. Très souvent, la maladie donne à l’homme l’occasion de s’humilier. Certes, il y a des gens qui ne s’humilient pas pendant leur maladie, au contraire, cela les rend méchants, ce qui est aussi terrible...

Espérons, chers frères et sœurs, que le Saint Esprit nous aidera à aller de l’avant et ne pas errer dans les terres lointaines où hormis le «Moi» et le péché il n’y a rien de vivant.

Dieu vous aide. Je vous souhaite de nombreuses années.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment