La vraie joie des affligés

12 novembre 2021

La vraie joie des affligés

Nous vénérons l’icône de la Mère de Dieu Joie des affligés. Qui d’entre nous ne s’afflige pas, qui pourrait dire ‟Tout est parfait pour moi”? Les chagrins remplissent nos vies, et la Mère de Dieu vient à notre secours. Elle nous apporte la joie, mais pas celle de ce monde, pas celle des relations terrestres, humaines, aussi belles soient-elles, mais la joie donnée par Dieu. C’est bien l’idée de l’Évangile du jour: l’homme riche chaque jour menait joyeuse et brillante vie, Lazareétait couché à sa porte, couvert d'ulcères(Luc 16 : 19-20). Cependant, la joie de l’homme riche est si fragile, et c’est la vraie joie qui réconforte l’homme sans abri. Il est très difficile pour nous de vaincre notre nature, elle veut se réjouir et profiter de la vie, mais nous voyons que cette vie est remplie de péché, qu’il y a tant de mensonges en elle, et que tôt ou tard elle prendra fin −qui quand même voudrait vivre ainsi pour toujours. C’est une leçon pour nous tous: les plaisirs terrestres sont superficiels, illusoires, et ils ont leurs fin.

Cependant, il ne serait pas raisonable d’aller aux extrêmes. Une vie calme et sûre n’est pas toujours agréable à Dieu, d’autre côté, tous les sans-abri n’entreront pas dans le Royaume des Cieux. Il y a aussi des gens extraordinaires qui donnent leurspossessions à Dieu.Nous ne pouvons pas juger quelqu’un, même s’il fait quelque chose de mal. Demain, il peut se repentir et nous pouvons rester avec notre jugement à l’extérieur de la salle des noces du Seigneur.

Nous espérons qu’il y aura une autre vie, nous la connaissons, nous l’avons déjà touchée. C’est la vie éternelle dans la lumière, dans l’amour et la joie que nous ne pouvons même pas imaginer. Je me souviens de ma rencontre avec Dieu, c’était incroyable −le monde est devenu différent!Les arbres sont devenus différents, la nature − tout est devenu différent parce que j’ai senti l’amour de Dieu en moi. J’ai senti que Dieu est partout, dans chaque personne. Si on vivait et voyait Dieu et Sa beauté dans chacun, y aurait-il des personnes désagréables?–notre vie serait complètement différente.

Nous sommes venus à l’église pour changer notre nature, pour accepter Dieu et renoncer au péché, pour apprendre à vivre selon une nouvelle loi: tout ce que j’ai appartient à Dieu; je n’exige rien mais rends grâce pour tout; je donne tout et ne demande rien en retour. Nous avons encore trop d’émotions, de sentiments, d’impressions et de connaissances inutiles qui encombrent notre cœur. Nous devons le purifier peu à peu, afin que Dieu puisse y vivre. Alors Sa grâce nous aidera, ainsi que nos proches et tous ceux qui nous entourent.

La paix détruite par le péché est restaurée à l’église. Ici, l’homme, condamné à mort dans ce monde, trouve la vie et la vraie joie – celle d’être avec Dieu, d’être sauvé par Lui.Remercions Dieu d’avoir communié. C’est un grand don, le Seigneur nous appelle:Les Choses Saintes aux saints.Approchez avec crainte de Dieu, foi et amour. Aide et garde tout le monde, Seigneur, et fortifie-nous par Ta grâce.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment