La croissance spirituelle et la transfiguration intérieure en Christ

16 décembre 2021

memoire de Saint Paissy

Dimanche dernier, nous avons célébré la mémoire de Saint Païssy Vélitchkovsky qui faisait renaître le travail spirituel intérieur. Malheureusement, la compréhension de la vie spirituelle comme l’avaient les Saints Pères, avait déjà été pour beaucoup perdue en son temps. Il y avait les carêmes, la présense dans la prière devant Dieu, mais tout cela se limitait à l’accomplissement extérieur. Saint Païssy étudiait la vie spirituelle au Mont Athos, il a fondé des monastères en Moldavie, ses disciples sont devenus des maîtres spirituels des Saints Pères du monastère d’Optino.

Saint Païssy Vélitchkovsky a contribué à la renaissance de la vie spirituelle, au centre de laquelle se trouve non pas un exploit extérieur, mais l’homme intérieur, son cœur. Ceci est important parce que nous venons vers Dieu pour nous transformer intérieurement. Il est important à l’homme de veiller à ses sentiments, à ses pensées, de ne pas leur faire confiance, de les ouvrir à la confession.

Saint Paissy Velitchkovsky

Le temps passera et nous allons tous nous présenter devant l’éternité. Pour pouvoir entrer dans la vie éternelle, l’âme doit vivre dûment, apprendre à aimer et à vivre dans la foi. Les maladies, le mensonge, les lâchetés – cela existe, mais nous sommes à l’Église, nous sommes avec le Christ et Il ne nous trahira jamais. Notre force est en Lui. Seulement ne pas se détourner du Christ, ne pas se laisser conduire par des raisonnements humains et des peurs. La vie est là où est le Christ.

L’Église ce sont les gens qui se sont assemblés en nom du Christ, qui se sont unis par Son Corps et Son Sang et vainquent ainsi ce monde. Chaque liturgie c’est une bombe qui est jetée dans l’enfer, c’est une victoire de Dieu et nous devons vivre par cette victoire. Le Seigneur nous a réunis à l’église, Il nous a liés par Son amour. Personne ne nous vaincra parce que les Saints prient pour nous. Comment que le monde ne cherche à diviser l’Église pour que nous ayons peur de nous approcher les uns des autres, nous serons ensemble parce que le Christ est avec nous. «Car là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je suis au milieu d’eux».

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment