Fais reposer parmi les Saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs

5 novembre 2021

Fais reposer parmi les Saints

La situation d’un défunt est pareille à celle d’une personne qui flotte sur une rivière très dangereuse. La prière pour les défunts est comme une bouée de sauvetage jetée à celui qui se noie. Si les portes de l’éternité s’ouvraient devant nous et que nous voyions ces milliers et ces millions de personnes aspirant à un havre de paix, quel cœur ne serait pas frappé à la vue de ses proches et de ses frères et sœurs en Christ, sans paroles appelant à notre prière!

Je vais vous raconter une histoire qui s’est passée dans une paroisse de l’Église russe et qui nous montre à quel point les prières pour les défunts sont nécessaires. Dans le village de Lysogorka, le prêtre est décédé. Un jeune prêtre a été envoyé pour le remplacer, mais il est mort de façon inattendue au cours de la première liturgie, dans le sanctuaire. Un autre prêtre a été envoyé, mais la même chose est arrivée: pendant sa première liturgie, on a chanté le Notre Père et les versets de communion, mais le prêtre n’est pas sorti avec les Saints Dons. Alors le sacristain est entré dans le sanctuaire et a vu le prêtre mort devant l’autel. Tout le monde a été horrifié d’apprendre ces morts mystérieuses et, n’en connaissant pas la raison, on disait que quelque péché grave avait été commis dans la paroisse. Les rumeurs à ce sujet se sont répandues, et aucun prêtre n’a osé y aller servir.

Finalement, un vieux moine a accepté d’y célébrer la liturgie: ‟Je vais mourir bientôt de toute façon. Ma mort ne rendra personne orphelin”. Pendant la liturgie, alors qu’on a chanté le Notre Père, il a vu une silhouette derrière l’autel. Elle devenait de plus en plus nette, et soudain, le moine a discerné la figure sinistre d’un prêtre en riza, enchaîné aux mains et aux pieds. Tremblant de peur, le moine a confondu les mots de la prière, mais après un moment, s’étant ressaisi, il est sorti pour donner la communion aux fidèles. Tout le monde a vu que quelque chose lui était arrivé. Le fantôme était toujours dans le sanctuaire, faisant cliqueter ses chaînes et désignant de ses mains entravées une boîte. La liturgie célébrée, le moine a appelé le sacristain pour ouvrir la boîte, dans laquelle ils ont trouvé... des notes contenant les intentions de prière pour les défunts. Il s’est avéré que lorsqu’on avait confié des intentions de prière pour les défunts au prêtre décédé, il les avait toujours mises de côté pour une autre fois sans les lire. Le moine a alors compris la raison de cette apparition et a commencé à servir des pannychides pour les défunts oubliés. Pendant la liturgie du dimanche suivant, le moine priait pour la paix de l’âme du prêtre décédé. Quand on a chanté les versets de communion, la silhouette a réapparu, mais elle n’était plus tragique ni redoutable, comme la première fois, mais avec un visage lumineux et joyeux, sans chaînes aux bras et aux jambes. Quand le moine a reçu la communion, le fantôme s’est incliné devant lui et a disparu.

Nous voyons donc comment les prières pour les défunts leur sont bénéfiques et soulagent leur sort. Bientôt, la Sainte Église va célèbrer un jour spécial, appelé le samedi des défunts, et rassembler les fidèles pour prier ensemble devant le trône de Dieu pour leurs proches, pour les frères et soeurs en Christ qui sont passés à la vie éternelle. La Sainte Église nous rappelle qu’il faut être prêt pour le Jugement dernier et nous demande de prier le Juste Juge pour nos proches décédés, afin que tous leurs péchés soient pardonnés et que leur chemin vers la lumineuse demeure de notre Père Céleste soit libre. Prions donc le Seigneur de tout notre coeur: Fais reposer parmi les saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs, en un lieu d’où sont absents la peine, la tristesse, les gémissements, mais où se trouve la vie éternelle. Amen.

Archimandrite Cyril (Pavlov)

Articles associés
Comment