Homélie de la Fête de l’exaltation de la Sainte Croix

1 octobre 2021

Homélie de la Fête de l’exaltation de la Sainte Croix

La parole de la croix est folie pour ceux qui perissent, mais à nous qui obtenons le salut elle est la puissance de Dieu (1 Cor 1 :18); elle est la gloire des anges et le suprême effroi des légions de l’enfer (exapostilaire de la fête de l’Exaltation). Aujourd’hui nous recevons les Saints Dons et nous nous unissons à Dieu. Qui nous séparera de Son amour? Quels bouleversements ou cataclysmes − je suis capable de tout cela grâce au Christ qui me rend fort (Philippiens 4 : 13).

La fête de l’Exaltation de la Sainte Croix est un jour spécial dans la vie des chrétiens et une occasion de parler de l’éternité, de la vie qui a vaincu la mort, de l’Amour qui a vaincu toute la haine et la laideur de ce monde. Qui vénère la Croix de nos jours? Si on prend notre ville − deux millions d’habitants − combien de personnes se prosternent devant la Croix? Nous disons cela avec compassion, sans condamner. Y a-t-il des personnes parmi nous qui n’ont jamais pensé que puisque le Christ a déjà vaincu, il n’est plus donc nécessaire de vénérer sa croix? Qui ne s’est jamais dit: ‟Le Christ a vaincu la mort, mais nous, nous devons vivre ici, nous avons des idées et des projets”.

C’est une excitante idée que de construire un monde de bonheur universel, où tous sont nourris et contents. Il n’y a pas de souffrance, et toute douleur peut être traitée avec des analgésiques. Il n’y a pas besoin de s’incliner devant qui que ce soit, détruisant ainsi notre ego. Chacun dans ce monde porte le fier titre de maître de l’univers. Là, il n’y a pas de place pour Dieu, ni pour la Croix, ni pour le Sang. Cependant, sans Dieu, la vie se transformera inévitablement en un ensemble d’instincts et de réflexes. Le maître de l’univers ne trouvera plus de réponse à la question ‟Que faire ensuite?” Alors, ayant épuisé toutes les idées, essayé tous les plaisirs et perdu tout intérêt pour la vie et la capacité de rêver, il se demandera: ‟Pourquoi vivre?”

Il y a une lutte pour chaque âme, et les anges se réjouissent de chacun qui se repent et qui trouve Dieu. Il est très difficile de garder la foi et la confiance en Dieu lorsque tout s’écroule, que tout ne va pas. Comme il est difficile de porter sa croix, quand il semble qu’il n’y ait plus de force, mais le Christ dit: ‟Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos” (Mt 11 : 28). ‟Venez” – Il appelle chacun de nous. Il va retrouver une brebis égarée dans les montagnes – c’est nous, nous nous sommes trompés de chemin et perdus. Il veut que nous soyons tous ensemble, Son troupeau qu’Il ne laisse pas aux loups de disperser.

Je vous souhaite à tous, mes bien-aimés, de vous fortifier dans votre foi, dans la compréhension du sens de votre vie. Là où il n’y a pas de Dieu, il n’y a pas de vie. Là où il n’y a pas de Christ, il n’y a pas de vérité. Porter une croix est une grande responsabilité. Tenez bon, mes amis, et ne vendez pas votre âme, votre esprit et votre vie. Priez pour vos proches, pour qu’ils viennent eux aussi vénérer la Croix du Seigneur.

Que Dieu vous aide.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment