Jean Damascène, un saint et un théologien

17 décembre 2021

Jean Damascene

Le 17 décembre nous commémorons saint Jean Damascène, un grand théologien byzantin, un auteur d’hymnes exceptionnel et un défenseur de la pureté de l’orthodoxie. Nous entendons ses hymnes les samedis pendant l’office du soir. Les canons qu’il a écrits font partie des offices festifs de Noël, il est l’auteur du Canon Pascal et de nombreux ouvrages exposant les fondements de la foi chrétienne.

Saint Jean Damascène a vécu à une époque très particulière. En peu de temps, l’Église chrétienne s’est soudainement transformée d’une église persécutée en une église d’État. L’un des sujets de conversation les plus populaires était Dieu, l’Église et la Trinité. On en parlait aussi souvent qu’on parle aujourd’hui de politique, de médecine ou d’éducation. Saint Grégoire de Nysse disait: vous venez au marché – on vous parle de la Trinité; vous demandez si le bain est prêt – on essaie de vous convertir à l’arianisme. Par orgueil, beaucoup de gens instruits ont commencé à dire: ‟Mais je sais tout de Dieu et de la Trinité”. Saint Jean Damascène y répondait: si vous pensez savoir tout de Dieu, vous devez vous repentir, car Dieu est un mystère. ‟Nous ne connaissons de Dieu que ce qu’Il nous a Lui-même révélé”, écrit-il. En réponse aux hérésies de ses contemporains, il a créé ses brillants écrits polémiques.

Jean Damascène est passé par une école d’obéissance et d’humilité. Il a été injustement accusé et puni par le calife de Damas: celui-ci a reçu une lettre falsifiée impliquant Jean Damascène dans un projet d’attaque de Damas et l’a condamné à avoir la main droite coupée. A sa demande, la main lui a été rendue et, à la suite de sa prière auprès de la Mère de Dieu, devant une icône de celle-ci, il a eu sa main guérie. Impressionné par le miracle, le calife a compris que Jean était innocent et a voulu le rétablir dans sa charge, mais Jean a refusé, ayant choisi de devenir moine.

Icone Jean Damascene

Le saint a distribué ses richesses et est entré à la laure Saint-Sabas en tant que novice. Il était connu pour ses écrits et ses hautes fonctions, ce n’était donc pas facile de lui trouver un père spirituel. Finalement, on en a trouvé un qui a commencé à l’exercer à l’obéissance et à l’humilité. Pour un temps assez long, il a prescrit au novice de ne plus rien écrire, et il l’a envoyé à Damas à vendre des paniers à un prix double. Cependant, l’ancien serviteur de Jean, voyant son seigneur en habits de moine, a eu pitié de lui et lui a acheté tous ses paniers. Par l’intercession de la Mère de Dieu, le père spirituel a finalement levé son interdiction d’écrire. Il a passé le reste de ses jours à écrire des hymnes et livres spirituels dont le plus connu est l’Exposé exacte de la foi orthodoxe.

Saint Jean est connu non seulement pour ses écrits, mais aussi pour sa sainte vie ascétique, qu’il a préférée aux plaisirs du monde et à la célébrité. L'importance de ses écrits pour l’Église et pour nous est que nous prions ce Dieu que nous connaissons par l’enseignement de l’Église, des saints pères – par l’enseignement dogmatique.

Vues: 350
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment