La croix est un choix: avec Dieu ou sans Lui

29 mars 2022

la croix est un choix

Le Dimanche de la Croix, l'Église vénère la Croix du Seigneur. Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive (Matthieu 16 : 24). Combien de fois nous avons entendu ces paroles du Sauveur, mais il est si difficile de les mettre en pratique! En fait, elles contiennent tout le mystère de notre salut. Se charger de sa croix signifie accepter toutes les peines, tous les chagrins, toutes les circonstances difficiles, toutes les épreuves et les tentations qui nous sont envoyées pour notre salut. La croix est la volonté prête à toutes les douleurs, dit saint Isaac le Syrien.

Même si nous essayons de nous y préparer, la douleur nous brûle toujours, mais elle ne doit pas nous écraser. La croix de notre vie, ornée du collier des tribulations et des souffrances, doit nous apprendre à accepter humblement la volonté de Dieu, et non nous faire murmurer et jeter des pierres contre le Ciel. Renoncer à soi-même, c'est donner à Dieu une place de choix dans notre cœur. Pas à soi, à l'autosuffisance, à l'égoïsme − mais à Dieu. Et aussi à notre prochain. Cependant, l'homme passe souvent à côté du Christ et de la Croix. Il est fasciné par les succès de la vie, la recherche de nouveaux plaisirs, la vitesse fantastique du progrès technologique. Il tente d'échapper à la vieillesse et à la maladie. L'homme croit en sa justice, il veut prendre la place de Dieu.

Dans un monde qui devient comme un labyrinthe de désespoir et d'ennui, où les bombes tombent sur les têtes des vieux et des enfants, où un homme change de sexe à sa guise ou décide lui-même quand il quitte la vie, où l'amour et la compréhension deviennent un déficit – les chrétiens doivent y apporter de l'amour, de la responsabilité, de la prière.

La croix est toujours un choix: vivre avec Dieu ou sans Lui. Le starets roumain père Raphael (Noïca) dit que l'enfer est le refus d'accepter Dieu. Dieu est la Vie, si nous ne L'acceptons pas, nous n'acceptons pas la Vie. L'homme vit sans Dieu, dans la haine, les vols, la luxure, la colère, le mensonge et n’y voit pas de mal. Mais c'est déjà l'enfer!

La croix est le plus grand témoignage de l'amour de Dieu pour l'humanité. Nous la vénérons dans nos églises: Devant Ta croix nous nous prosternons, ô Maître – et Ta sainte Résurrection, nous la glorifions. La Croix est la gardienne de l'univers, la gloire de l'Eglise, le sceptre céleste du pieux Roi, la force du peuple pieux, la merveille pour les anges et la blessure pour les démons.

Higoumène Tikhon (Borisov), monastère d’Optina

Vues: 91
Ratings: 5/5
Votes: 1
Articles associés
Comment