La fête de tous les saints: une journée pleine d'espoir

18 juin 2022

La fête de tous les saints

Les fêtes de l'Église sont une source inépuisable de réconfort, d'encouragement et d'espoir. Si nous réfléchissions seulement à leur signification, nos vies seraient beaucoup plus joyeuses. Il en est de même pour le Dimanche de Tous les Saints.

En ce jour, nous nous rappelons que le monde où nous vivons a un but et un sens. Tous les événements de son histoire, qu'ils soient joyeux ou tragiques, ne sont que le chemin vers le Royaume des saints.

Les siècles passent; des états naissent, vivent et périssent; l'Église prêche la parole de Dieu en envoyant des missionnaires dans des pays lointains; l'univers est créé et les étoiles brillent dans un seul but: que le Royaume soit rempli de saints. La vie sur terre existe, le soleil se lève et l'histoire se déroule dans le même but: que les saints de Dieu apparaissent.

C'est le plan de Dieu pour l'univers. Il a souhaité partager cette vie éternelle, cet amour et cette joie qu’Il possède Lui-même avec des êtres créés − les anges et les humains qui, par la repentance et la foi, sont entrés dans Sa maison et s'y sont installés pour toujours. Ce qu'Il veut créer à la fin, c'est un univers dans lequel les humains sauvés et les anges forment une seule famille, dont le chef est le Christ.

Nous honorons de nombreux saints, mais Dieu en a beaucoup plus que nous ne le savons − l'Église s'adresse à eux tous: "Tous les saints, priez Dieu pour nous!" Nous croyons que les saints ne nous oublient pas au ciel, mais que, par la volonté de Dieu, ils prennent soin de nous. Comme dans une famille aimante, le père confie aux aînés de s'occuper des plus jeunes, ainsi au ciel les anges et les saints prennent soin de nous alors que nous faisons notre chemin sur terre. Les saints nous rappellent aussi l'espoir. Ils étaient des gens comme nous, de la même chair et du même sang, ils vivaient à une époque qui était également pleine d'obstacles et de tentations non moins que la nôtre. Ils sont arrivés, ils sont maintenant chez eux, avec le Seigneur. Nous ne devons donc pas nous décourager, nous les rejoindrons en notre temps.

Alors que nous suivons notre chemin terrestre, avec ses pièges, ses fosses, ses lumières errantes et ses faux signes, il est important de voir devant nous la Cité des Saints, la Jérusalem céleste, où nous nous dirigeons et où nous arriverons, avec l'aide de Dieu et les prières de tous les saints.

Par Sergei Hudiev

Source : pravoslavie.ru

Vues: 95
Ratings: 5/5
Votes: 1
Articles associés
Comment