La puissance de Dieu qui s'accomplit dans la faiblesse

19 janvier 2022

En cette nuit de la Théophanie, nous sommes tous avec Dieu. C’est pour l’homme que le Seigneur est venu dans ce monde, lui a révélé son droit d’aînesse et a montré que sa patrie n’est pas dans le monde temporel, mais dans l’éternité. Il nous donne Son Corps et Son Sang pour que nous puissions vivre éternellement. Nous devons assimiler ces dons d’amour, nous devons les garder en nous. Oui, le péché vit en nous et ne nous laisse pas aller vers Dieu. Mais Dieu nous sanctifie, Il sanctifie notre chair, notre âme pour que nous puissions vivre éternellement. Oui, nous devons faire le choix, mais une fois que nous avons choisi d’aller vers Dieu, nous nous rappelons que Dieu est à nos côtés pour nous guider. Ne doutons pas, ne désespérons pas.

Nous célébrons la liturgie de la Théophanie la nuit. Une telle liturgie est toujours une lutte pour donner quelque chose à Dieu. Les saints pères disaient: donne ton sang et reçois l’Esprit. Il y a une grande sagesse dans ces mots. Nous prenons beaucoup à Dieu, et Il donne, mais nous devons aussi donner quelque chose en retour. Ce n’est pas facile. Nous menons une lutte intérieure quand nous offrons au Seigneur nos forces, notre temps, notre confort ‒ et nous recevons l’Esprit.

Cette lutte est une forme de vie spirituelle, dans laquelle nous connaissons notre faiblesse. Elle se fait connaître également dans nos souffrances, dans nos maladies, pour que nous comprenions que notre avenir ne dépend pas de nos efforts, mais de l'Amour de Dieu. Ce n’est pas par nos actes, mais par l’humilité et la longanimité de Dieu que nous sommes sauvés. Par conséquent, nous devons nous accrocher à Dieu, pour éradiquer le sentiment d’autosuffisance et d’autosatisfaction en nous.

Nous avons pris la communion, nous allons prendre de l’eau bénite et en apporter chez nous pour sanctifier nos maisons, en asperger nos proches qui n’ont pas pu aller eux-mêmes à l'église. Cultivons la sainteté en nous et ne permettons pas au péché d’entrer dans notre esprit ni dans notre cœur.

Gloire à Dieu! 

Archiprêtre André Léméchonok

Vues: 115
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment