La vie de sainte Euphrosyne de Polotsk - la lumière du savoir

7 juin 2021

sainte Euphrosyne de Polotsk

En cette époque de changements rapides et de réévaluation des valeurs, même les questions les plus simples peuvent nous embrouiller. Par exemple, la question du sens de l'éducation: pourquoi apprenons-nous, quels changements attendons-nous de l’éducation ‒ en nous-mêmes, dans nos vies?

C'est encore plus difficile pour nous lorsque nous entendons ces mêmes questions de la part de nos enfants. ‟Pourquoi devrais-je faire mes études? ‒ notre enfant nous demande. ‒ Pourquoi fouiller des manuels, résoudre des problèmes, écrire des essais – cela sert à quoi?” Il réfute chacune de nos réponses par des exemples tirés de la vie. Nous parlons de la nécessité de l'éducation pour réussir dans la vie: pour entrer à l'université, pour obtenir un travail intéressant et bien rémunéré. En réponse, nous entendons: ‟Maintenant, beaucoup de personnes sans éducation vivent mieux que les personnes éduquées!” En juin, nous commémorons Euphrosyne de Polotsk, une sainte chrétienne et éducatrice. Malgré les huit siècles qui nous séparent de son époque, c'est une bonne occasion de réfléchir aux avantages de l'éducation.

icone sainte Euphrosyne de Polotsk

Sainte Euphrosyne était une des personnes les plus instruites de son époque. Elle a lu les ouvrages des pères de l'Église et étudié les œuvres des philosophes et des savants byzantins sur l’histoire, la géographie et les sciences naturelles. Fille de parents nobles, belle, intelligente, elle était une fiancée désirable pour les héritiers des rois et des princes; elle pouvait devenir une souveraine puissante, vivre dans l'honneur et la richesse. Cependant, elle a préféré les voeux religieux à un mariage réussi.

L’éducation doit-elle vraiment être considérée comme un tremplin vers la réussite personnelle? La vie de sainte Euphrosyne nous enseigne: nous commettons souvent l’erreur de prendre pour la réussite dans la vie ses manifestations extérieures et d’attendre des résultats immédiats de nos efforts. Grâce à son exemple, nous voyons que le véritable avantage de l'enseignement est d'acquérir de la sagesse et de comprendre son but dans la vie.

À l'âge de 12 ans, la jeune fille est venue chez la mère higoumène du monastère de Polotsk, qui était sa parente, pour demander de prendre le voile. L'higoumène a refusé d'accéder à sa demande en raison de sa jeunesse et craignant la colère de son père. Mais Euphrosyne l'a convaincue, ne laissant aucune ombre de doute sur le caractère raisonnable de son choix: ‟Révérende Mère! Tout ce qu’on voit dans ce monde est beau et glorieux, mais il passe bientôt comme un rêve, et comme une fleur se fane. Craignez le Seigneur, qui possède toute la création, et ne me séparez pas du rang des anges”. Demandons-nous honnêtement: pouvons-nous raisonner sur la place de l'homme dans le monde et sur sa relation avec Dieu aussi profondément que la sainte raisonnait à 12 ans?

croix et reliques de st euphrosyne

Tout de même, pour Euphrosyne, les objectifs de l'instruction ne se limitaient pas à l'acquisition de la sagesse, mais elle donnait la possibilité du service à Dieu et à son prochain. Ayant pris le voile, Euphrosyne s’est occupée à copier des livres ‒ le travail qui demandait une attention et des efforts considérables, une capacité artistique. L'argent qu'elle gagnait en vendant les livres copiés, elle le distribuait parmi les pauvres. Plus tard, après avoir fondé deux monastères, pour femmes et pour hommes, elle y a fait enseigner la lecture, les arts et les vertus chrétiennes. Les peintures murales d’église réalisées sous sa direction donnaient aux gens la signification des scènes bibliques, les aidant à renforcer leur foi et à surmonter les éléments de paganisme qui étaient forts à l'époque. Grâce à cette activité, Euphrosyne a acquis la gloire en tant qu'éducatrice des peuples slaves de l'Est et a occupé une place importante non seulement dans l'histoire de l'Église, mais aussi dans l'histoire séculaire du Belarus et de la Russie.

Par l'amour pour Dieu, sainte Euphrosyne a passé sa vie dans le jeûne, la prière et le travail incessant. Son exemple nous montre comment l’éducation nous aide à comprendre le plan de Dieu pour le monde et pour nous, à voir Sa sagesse et Son amour et à renforcer notre confiance et notre amour pour Lui. Sainte Euphrosyne est une des saintes les plus vénérées du Bélarus. Elle est considérée comme la patronne céleste du peuple bélarussien; une des plus hautes distinctions de l'Église orthodoxe de Bélarus porte son nom. On lui adresse les prières pour la paix dans les familles, pour le don de la sagesse et pour la réussite dans les études.

le nom Euphrosyne

Dans notre monastère, sainte Euphrosyne est aussi honorée. Notre mère higoumène a pris le voile avec le nom d’Euphrosyne; sainte Euphrosyne est la patronne céleste de notre école Ichthys. Nous aimerions beaucoup transmettre à nos enfants son attitude envers l’étude et la compréhension du monde. Nous souhaitons qu'ils soient curieux, qu'ils posent des questions, qu’ils admirent la beauté de notre monde et qu’ils ne cessent jamais d'être émerveillés par la sagesse du Créateur.

En commémorant sainte Euphrosyne, nous souhaitons à tous: que votre soif de connaissance et de lumière ne s'éteigne pas et que vous soyez toujours capables d’admirer ce monde qui est le Temple de Dieu.

Articles associés
Comment