L’ascension vers Dieu, un chemin plein d'espoir

5 avril 2022

dimanche de saint Jean Climaque

Les gens essaient de trouver le bonheur tout le temps. Cela fait partie de notre nature de le chercher. Dans l'Évangile, le Seigneur promet à ses apôtres, et par extension à nous tous, " votre tristesse se changera en joie" (Jean 16 : 20). Cependant, trop souvent, les gens découvrent que leur bonheur ne dure pas, et que leur confort n’est qu'une illusion. Frustrés, ils continuent à chercher ailleurs, mais plus ils cherchent, plus ils perdent leur paix. Leur vie devient un vide sans fond qu'ils ne savent pas remplir. La joie éternelle que le Seigneur promet à tous Ses enfants est hors de leur portée.

Alors que nous célébrons le dimanche de saint Jean Climaque, quatre semaines après le début du Grand Carême, l'Église nous invite à examiner si nous cherchons la joie promise au bon endroit. N’accordons-nous pas trop d'importance aux choses matérielles? Ne nous laissons-nous pas prendre par nos passions pécheresses? L’Église nous rappelle de tourner nos yeux vers Dieu, de sentir Sa présence en nous et de prier pour que notre relation avec Lui dure et s'approfondisse.

Dans son célèbre ouvrage intitulé "L'échelle sainte", saint Jean Climaque nous incite de sortir de notre zone de confort et de nous lancer dans un voyage spirituel. Il nous invite à nous élever au-dessus du péché du monde. Il dépeint le voyage qui nous attend sous l'image d'une échelle de trente marches.

Notre ascension sur l'échelle est le projet de toute une vie. La progression sera longue et ardue, et les tentations seront nombreuses. Pourtant, il s'agit toujours d'un voyage de grande espérance, car il nous conduit au Seigneur et à Son Royaume des cieux. L'échelle de Jean Climaque est semblable à celle que le prophète Jacob a vue dans sa vision à Béthel: son sommet atteint le ciel et les anges de Dieu y montent et y descendent. Elle n'a rien à voir avec la montagne de Sisyphe, condamné à pousser éternellement une pierre au sommet d’où elle redescend chaque fois.

Comme le montre l'icône de saint Jean Climaque, de nombreuses personnes gravissent l'échelle vers le Christ. Nous pouvons voir de multiples silhouettes ombrageuses, qui sont les démons, tirer certains d'entre elles de l'échelle. Pourtant, le Seigneur les attend au sommet. Les saints anges les saluent. Au milieu de ses frères, saint Jean Climaque lui-même prie pour que ceux qui sont sur l'échelle persistent dans leur ascension vers Dieu.

Chaque jour de notre voyage de Carême, c’est comme monter l'échelle de saint Jean Climaque. En persévérant dans notre jeûne, en intensifiant notre prière et en nous engageant dans l'aumône, nous nous avançons vers notre récompense au Ciel, vers les anges de Dieu et tous les saints qui nous aident à accomplir ce travail spirituel.

Espérons que notre cheminement spirituel nous rapprochera chaque jour du Christ. Parfois, nous pouvons nous retrouver distraits ou peut-être même hors de l'échelle. Mais le Seigneur nous donne toujours une chance de faire mieux. Il nous envoie Sa grâce pour nous aider à poursuivre notre ascension et nous accueillir dans le Royaume des Cieux.

Alexandre Piskounov

Vues: 69
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment