Le repentir comme miracle du toucher divin

12 avril 2022

le dimanche de sainte Marie l'Égyptienne

Dostoïevski a dit : ‟Toute sa vie, l'homme ne vit pas, il s'invente lui-même”. Cela reflète l'essence de ce qui nous arrive si notre âme n'est orientée que vers l'existence terrestre. L'homme n'a besoin de rien inventer avec Dieu. Le Seigneur est le chef d'orchestre de sa vie. On doit devenir une belle note de la symphonie divine.

Nous avons tous l'expérience des erreurs, l'expérience de vivre selon notre propre volonté et non selon la volonté de Dieu, l'expérience de sombrer dans la vanité abrutissante de la pseudo-vie. Seul le miracle du toucher divin, le miracle de l'amour du Christ, peut arracher l'homme à l'étreinte du monde et lui ouvrir la beauté céleste qui l'aidera à changer véritablement sa vie.

Pour une pesonne perdue dans les impasses de la vie, et qui vient d'arriver à la porte de l'Église, comme pour celle qui l’a déjà rejointe, la vie de sainte Marie l'Égyptienne n'est pas seulement une illustration d'un changement de style de vie. Sa vie est pour nous une leçon pour passer des ténèbres à la lumière divine. C’est un exemple de repentance qui bouleverse toute votre vie et qui vous fait comprendre que tout ce que vous pensiez être précieux s'avère n'être qu’une illusion.

On a demandé à l’un des saints comment distinguer l’action de la grâce de Dieu, et il a répondu: ‟La grâce est là où l’on méprise la tempête de ses désirs et passions”. C'est la grâce de Dieu, le mépris de sa vie de péché qui a amené sainte Marie à l'autre rive du Jourdain, à l'autre rive de la vie − de la luxure à l'abstinence, de la cécité à la vision de la Lumière de Dieu, de l'existence dénuée de sens à la connaissance de la Vérité du Christ.

La grâce de Dieu continue à conduire l’homme moderne vers d'autres rivages: de la boîte de nuit à la porte du temple, de l'égoïsme à l'amour du prochain, des caroubes au Pain Divin. Cependant, la grâce descend sur le cœur qui cherche, le cœur qui souffre de son terrible éloignement de Dieu et qui recherche le chemin du Ciel. Rappelez-vous comment la pécheresse Marie a souffert qu'une force l'empêchait de franchir le seuil du temple et d'adorer la Sainte et Vivifiante Croix? ‟L'indignité de mes actes me barrait l'entrée de l'église”, a-t-elle dit. Seuls les cœurs purs peuvent voir Dieu. Le drame de l'âme humaine se déroule entre Dieu et le diable, le ciel et l'enfer, la lumière et les ténèbres. Un saint peut chuter. Judas était parmi les disciples du Christ et est devenu un traître. Le brigand s'est repenti sur la croix et est entré dans le Royaume des Cieux.

Un homme sage a dit: "Le désert est bon parce qu’il cache des sources”. Le Seigneur nous conduira à travers le désert de la vie, comme il a conduit sainte Marie, pour révéler les sources divines. Le plus important est de ne pas perdre notre repentance, notre inspiration et notre foi. Alors, chaque âme humaine entendra les mots adressés autrefois à sainte Marie l'Égyptienne: ‟Si tu traverses le Jourdain, tu y trouveras un glorieux repos”.

Par higoumène Tikhon (Borisov), Optina Pustyn

Vues: 126
Ratings: 5/5
Votes: 1
Articles associés
Comment