Le ‟second souffle” de l’aide aux autres

9 septembre 2021

moniale maria litvinova

Il y a quelques années, j’étais en Russie pour une exposition de notre monastère. La journée était difficile, j’étais fatiguée et je me sentais un peu mal. En me rendant à la maison où nous logions (nous étions accueillies par une famille merveilleuse!), je pensais que je pourrais bientôt m’allonger et me reposer.

Cependant, lorsque je suis arrivée, la maîtresse de maison m’a accueillie avec une question: ‟Mère, excusez-moi... nous avons de la famille en visite et ils aimeraient beaucoup vous parler et vous demander conseil”. Pourriez-vous leur accorder un peu de temps?

Ma première réaction, je l’avoue, a été la confusion. Ce jour-là, j’étais vraiment fatiguée, j’avais mal aux jambes et je voulais juste rester seule un moment. Mais j’ai tout de suite pensé: ‟Probablement, il y a quelque chose qui dérange ces gens, ils ont besoin d’un conseil médical ou d’un simple encouragement humain. Je ne peux pas leur refuser ça”.

La conversation avec nos invités a duré une heure environ. Et − étonnamment! − je me suis sentie rafraîchie! C’était comme si le ‟second souffle” était venu. Je me sentais si légère, comme si je m’étais reposée pendant tout ce temps. Je pense que c’était justement le cas où le Seigneur, voyant notre désir de servir les autres, nous donne la force de le faire.

Nous avons tous besoin de repos de temps en temps, et nous devons gérer notre temps avec considération. Mais, si nous nous surpassons pour aider notre prochain, cela profite toujours à notre âme, et parfois même à notre santé.

Prenez soin de vous et de vos proches, aidez-vous les uns les autres! Que Dieu vous bénisse!

La moniale Maria (Litvinova)

Articles associés
Comment