Les femmes myrrhophores, les guerrières du Christ

13 mai 2022

homelie

Ce Dimanche des Myrophores nous honorons toutes les femmes qui ont trouvé Dieu dans leur vie. Nous leur sommes reconnaissants, car ce n’est pas facile de porter leur croix, avec des maris qui parfois comprennent peu ‒ ça arrive. À toutes celles qui poursuivent leur mission, non par tradition, mais par amour pour le Christ, nous leur adressons nos félicitations et leur souhaitons d'être fortifiées dans la foi et de réussir dans leur dur labeur à maintenir la paix dans leur familles. Nos femmes en armure noire sont devenues des guerrières du Christ. Elles ont renoncé aux biens terrestres, au confort et aux privilèges de ce monde afin d'être avec Dieu et de Lui consacrer entièrement leur vie. Ce sont des femmes spéciales, notre avant-garde de combat! Que Dieu bénisse celles qui sont venues au Christ pour Le servir.

Nous souhaitons à tous un amour éternel. Éternel, pas temporaire. Nous sommes tellement habitués aux choses temporaires. Les gens tombent amoureux, fondent une famille, puis divorcent. Ce n'est pas de l'amour, c'est de la passion qui n'a rien à voir avec l'amour. L'amour est un sacrifice. C'est un service à la famille, aux proches. C'est l'humilité. C'est la culture de la vie spirituelle.

Cette année, le Dimanche des Myrophores est suivi du Jour de la Victoire, la commémoration de notre victoire dans la Seconde Guerre mondiale. C'est le jour de notre unité, la célébration de l'exploit accompli par nos grands-parents et arrière-grands-parents. Ils ont défendu la Sainte Russie ‒ pas Staline, pas l'idéologie soviétique, mais leur terre et leur foi. Pour nous, cette fête est sacrée, car le fascisme est du paganisme, de l'idolâtrie. Mes deux grands-pères ont participé à la guerre. Ma grand-mère, partisane, a reçu la médaille "Pour le courage".

La lutte contre le paganisme ne cesse pas aujourd'hui encore. Certains rêvent d'un nouvel ordre mondial où tout le monde est heureux et souriant, mais où l'on ne parle pas de Dieu. Mais nous avons notre propre Histoire, notre propre Foi. Universelle. Orthodoxe.

Mes chers, je vous félicite tous chaleureusement pour la Résurrection du Christ, pour la beauté que nous voyons autour de nous maintenant, quand la nature se réjouit et remercie Dieu! Je souhaite que l’esprit de Pâques reste en nous, malgré nos faiblesses du corps et de l'âme. La puissance de Dieu s'accomplit dans la faiblesse (cf 2 Corinthiens 12 :9).

Le Christ est Ressuscité!

Par l'archiprêtre André Léméchonok

Vues: 95
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment