Saint Jean de Cronstadt: prêcher la vie dans le Christ

16 juin 2022

saint jean de cronstadt

Saint Jean de Cronstadt (1829 - 1908) a réaffirmé la foi à une époque où les classes cultivées et de larges pans de la société russe s'éloignaient de l'Eglise orthodoxe et partaient à la recherche de la vérité ailleurs. Pour beaucoup, saint Jean est devenu un exemple inspirant de vie en Christ. Un modèle de pardon, d'humilité et de générosité, il a projeté l'amour de Dieu sur le monde, aidant de nombreuses personnes à suivrele chemin vers Son royaume.

Il est né dans une famille pauvre à l'extrême nord de la Russie. Dès son enfance, il a acquis le don de la prière, qu'il partageait si généreusement avec les autres. Alors qu'il n'était encore qu'un garçon de dix ans, de nombreux voisins lui demandaient de prier pour eux. Ils lui apportaient leurs afflictions et leurs problèmes. Le garçon priait avec sincérité et compassion, soulageant ceux qui étaient dans la peine.

Le pouvoir de la foi et de la prière a aidé saint Jean à devenir un pasteur aimant et compatissant pour ses ouailles. Ses parents avaient réussi à économiser de l'argent pour l'envoyer dans une école affiliée à leur église. Mais le garçon avait des difficultés à étudier; il lisait lentement et ne se souvenait pas de ce que ses professeurs lui enseignaient en classe. Saint Jean s'en souvenait: "Je suis tombé à genoux et j'ai commencé à prier. Soudain, quelque chose a secoué tout mon être. C'était comme si un voile était tombé de mes yeux, et je me suis souvenu clairement de mon professeur et de sa leçon. Je me sentais si léger et joyeux à l'intérieur". Rapidement, il est devenu le premier de sa classe, a terminé sa scolarité avec excellence et a poursuivi ses études au séminaire et à l'académie théologique de Saint-Pétersbourg.

Après son ordination, il est allé servir comme prêtre dans la ville de Cronstadt, cette banlieue éloignée de Saint-Pétersbourg où habitaent les criminels exilés. C'était un service ardu au milieu d'un grand besoin, de l'anarchie et de la pauvreté. Le jeune prêtre rendait visite à ses ouailles dans leurs logements, y restant pendant des heures, priant avec ces gens et partageant leurs peines et leurs joies. Il traitait chacun comme son ami et son proche, montrant aux désespérés que l'église était la meilleure amie de tous les chrétiens.

Le Père Jean était toujours soucieux de répondre aux besoins matériels des pauvres. Il achetait de la nourriture et des médicaments. Souvent, il donnait ses vêtements et ses chaussures et rentrait chez lui pieds nus. Les paroissiens lui en donnaient de nouvelles, c'est ainsi que saint Jean a eu l'idée de créer une organisation pour aider davantage de personnes dans le besoin.

Il s'est également préoccupé de réformer l'enseignement de l'Évangile dans les écoles secondaires pour que la religion ait plus de sens dans la vie des élèves. "Si les enfants ne peuvent pas écouter l'Évangile, c'est uniquement parce qu'il est enseigné avec ennui et indifférence. Un tel enseignement oblige les élèves à ne lire que des mots et à les mémoriser au lieu de les faire vivre dans leur vie", a déploré saint Jean de Cronstadt. La clé de sa réforme était de faire des prêtres des modèles de la vie chrétienne. "O prêtre, tu représente le Christ Lui-même. Tu dois être un modèle de douceur, de pureté, de courage, de persévérance, de patience", a-t-il déclaré dans l'un de ses discours.

Le Seigneur lui a conféré le don de guérison. Grâce à ses prières, de nombreuses personnes ont été guéries et ont repris espoir, de nombreux pécheurs se sont repentis.

Vues: 81
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment