S’élever au-dessus du quotidien, faire la volonté de Dieu

20 août 2021

Le jeûne de la Dormition a commencé, il dure deux semaines. Il se rapproche de la rigueur du Carême. Le 19 août, nous célébrons la Transfiguration du Seigneur, une fête très aimée, avec la bénédiction de pommes, de raisins et d’autres dons de Dieu.

La nuit de la Transfiguration, nous avons la tradition de célébrer la liturgie avec la procession de croix sur le territoire de notre centre d’accueil à Lysaya Gora (le ‟mont chauve”). Il est important que nous montons toujours plus haut, aspirons à Dieu, nous élèvons au-dessus de la routine quotidienne. Que nous nous efforçons de ne pas penser aux actualités, aux soucis mesquins et à toutes les choses qui nous empêchent de voir la lumière et de comprendre ce qui se passe réellement autour de nous et en nous. En ces jours, nous demandons surtout à Dieu des dons spirituels plutôt que des biens temporaires. Malgré tous nos désirs momentanés, nous disons à Dieu: ‟Seigneur, que Ta volonté soit faite”. Cependant, beaucoup d’entre nous n’ont pas encore réalisé à quel point notre vie dépend de réponses à des questions simples: Croyez-vous ? Êtes- vous prêts à faire la volonté de Dieu? C’est peut-être la raison pour laquelle nous sommes si souvent confus quant à nos objectifs dans la vie et nos relations avec les gens. Nous avons du mal à comprendre ce que nous voulons vraiment. L'homme a tendance à confondre sa propre volonté avec la volonté de Dieu, ce qui conduit à des résultats déplorables. Il vit en captivité au péché et se dégrade. Il perd sa liberté, parce que le péché le dirige. Mais il continue à se justifier: ‟Tout le monde vit comme ça”. Ce faisant, il renonce à la liberté, au triomphe sur sa nature. La dépendance au péché est une chose terrible.

Le Christ nous dit: ‟Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez- vous les uns les autres” (Jean 13 : 34). Il nous appelle: ‟Apprenez de moi, car je suis doux et humble de coeur” (Matthieu 11: 29). Dieu ne pose pas d'énigmes. Tout est simple avec Lui. Sa volonté est que nous nous aimions, que nous nous servions et que nous nous pardonnions les uns les autres, et qu'il y ait toujours la paix dans nos cœurs. L'amour de Dieu se manifeste dans notre capacité à voir du bien dans notre prochain. Alors on voit Dieu en tout et en chacun. Il est sûrement plus facile de voir du mal. On blame d’abord une personne, puis une autre, et on fini par penser que le monde entier s’est retourné contre nous.

L’ennemi va certainement profiter de notre faiblesse. Il fera tout pour nous pousser à l’extrême, nous égarer, nous faire paniquer et nous priver de paix. Notre âme, atteinte par le péché, vient à Dieu. Elle demande au Seigneur de pardonner nos péchés afin que nous puissions continuer notre ascension. Le plus grand miracle sur cette terre est accompli à l’église: le Christ s’unit à l’homme par Son Sang et par Son Corps. Il n’y a rien de plus important que ce miracle et il n’y en aura jamais.

L’église est notre chemin vers la purification de l’âme, vers le renouveau de notre vie. Quand commencer une nouvelle vie? Chaque jour − ne pas se permettre un seul mauvais mot, pas une seule mauvaise pensée, être reconnaissant. Demander pardon à Dieu si on a perdu sa paix. Se repentir en confession. C’est ainsi que la pureté commence.

Nous ne sommes pas des héros, nous sommes des pécheurs qui se repentent. Si nous nous demandons pardon les uns aux autres, le Christ nous dira aussi: ‟Je vous pardonne, mes chers”, puisqu’il est dit: Jesus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier (1 Timothée 1 : 15). Montons donc vers Dieu, en corrigeant notre vie. Commençons par le petit – finissons par le grand. Une petite prière fait naître des prières pour le monde entier. Que notre petite prière nous aide à être prévenants et patients. Pardonnons et ne gardons pas de ressentiment. Que la paix du Christ demeure dans nos cœurs.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment