Voir Dieu pour obtenir la vie éternelle

6 juin 2022

Voir Dieu pour obtenir la vie éternelle

Aujourd'hui, nous entendons dans l'Evangile comment une personne aveugle de naissance, qui n'a jamais vu la lumière ni la beauté du monde, a acquis la vue. Cela arrive: une personne qui est privée de quelque chose, qui semble inutile dans ce monde, ou qui ne répond pas aux attentes de celui-ci, trouve Dieu. Alors ses yeux s’ouvrent. Mais ceux qui semblent beaucoup plus chanceux et qui se sentent parfois les maîtres du monde, ne voient pas Dieu et restent aveugles. C’est d'eux que nous entendons souvent des plaintes: "Je n'ai pas de chance", "Je n’ai pas ce qu’il me faut". Peut-être était-ce nécessaire: perdre pour trouver, endurer des peines pour connaître la joie.

Je me souviens d'un été où nous sommes allés camper dans la forêt. Il a plu pendant un mois, toutes les rivières ont débordé. Soudain, le soleil est apparu et a réchauffé la terre humide. Nous n'aurions pas remarqué cette beauté si c’était le soleil tout le mois, si le temps ensoleillé était habituel. Quand on s'habitue à des choses, on cesse de les apprécier.

Il est important pour nous tous de ne pas nous habituer à la liturgie. Dieu merci, nous la célébrons tous les jours. Cependant, il est important que cela ne devienne pas une routine: on vient au Calice, ouvre la bouche et reprend sa course. Nous devons vaincre notre nature, changer beaucoup de choses en nous-mêmes, diriger notre esprit. Nous devons nous rappeler que même lorsqu'il y a de l'obscurité autour, le soleil brille et nous réchauffe.

Le plus important aujourd'hui est peut-être de confesser correctement le Christ, qui a vaincu ce monde et nous conduit vers le monde céleste. Il arrive que l’on veut voir un Christ laqué, qui promet des avantages. Quand même, il y a beaucoup de choses dans ce monde qui ne sont pas très agréables et pas très joyeuses. La joie sera récoltée par celui qui sème avec des larmes (cf Psaume 126).

Nous avons reçu la vie pour rechercher la bonne relation avec Dieu, avec notre prochain. Pas pour tomber dans l'abîme du péché ni pour nous éloigner de Dieu. Chaque personne sera confrontée à la mort, mais nous savons qu'elle est vaincue. Nous aurons une transition vers l'Éternité, ce sera notre examen le plus important. Nous espérons la Miséricorde de Dieu et nous vivons dans cette espérance. Si nous venons à l’église, c’est que nous ne vivons plus par des valeurs temporaires, mais par l'éternité. Nous nous sommes unis au Christ pour la Vie Éternelle.

Le Christ est ressuscité!

Par le père André Léméchonok

Vues: 202
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment