Une maison d’été à la campagne pour les enfantshandicapés

21 mars 2022

Construisons-une-maison-ensemble

Depuis quelques années, moniale Marthe dirige l’initiative dont l’objectif est de construire une maison d’été à la campagne pour le repos des enfants souffrant de handicaps physiques et mentaux. Ces enfants sont les patients du service pour enfants orphelins souffrant de handicaps psychomoteurs où nos sœurs laïques de la charité et les moniales exercent leur ministère. Le monastère a acheté un terrain, a construit les murs et le toit de cette maison. Récemment, nous avons franchi une étape importante: une équipe de bénévoles a terminé la construction d’un foyer à l’intérieur de la maison.

Nous avons demandé aux participants à cette initiative de nous en dire plus et de décrire son impact sur la vie des enfants et de toutes les personnes impliquées.

A-country-house
A-country-house
A-country-house
A-country-house

Moniale Marthe: "Nous faisons découvrir aux enfants la chaleur d’un foyer familial"

Ce projet est non seulement une initiative de notre monastère, mais aussi du personnel de l’orphelinat dont nous menons la direction spirituelle. Avant les restrictions de quarantaine, les services de l’Hôpital psychiatrique public étaient ouverts aux visiteurs, et nous emmenions souvent les enfants en excursions. Cependant, il n’y avait pas de possibilité pour leur repos confortable et avons dû retourner à l’orphelinat vers le temps du repas du midi ou du soir. En été, nous avons essayé de faire des promenades en plein air plus longues dans notre colonie de vacances située près de l’une de nos fermes. Mais les conditions n’y réponaient pas aux besoins particuliers de ces enfants.

Lorsque nous avons été en Allemagne avec la mise en scène du spectacle "Le Petit Prince", une connaissance nous a invités à séjourner dans sa maison. Nous avons été surpris comment se sont transfigurés les enfants dans l’atmosphère de la maison. C’est ainsi qu’est née l’idée de construire une maison d’été pour le repos des enfants handicapés à la campagne. Il n’est pas possible dans lesconditionsduservicede l’orphelinat dedonnerautant d’attention et d’amour que reçoit un enfant à la maison. Rien ne peut remplacer l’atmosphère affectueuse et la chaleur du foyer familial, mais nous essayons au maximum de nous en approcher.

Un terrain a été acquis, la construction a commencé... Nousvoulons arranger la maison et le terrain autour d’elle de sorte que tout soit idéal pour les enfants: faire une véranda où ils pourront se reposer dans les fauteuils roulants par un beau temps, choisir des jouets sensoriels, organiser des activités telles que la création artistique. On pourra y amener les enfants pour toute la journée et, en perspective, nous espérons, qu’ils pourront y rester pour la nuit. Peut-être que dans une atmosphère de confort près du foyer, quelque chose changera dans le cœur des personnes adultes.

builders
builders
builders
builders
builders

André, chef de l’équipe de bâtisseurs: "La construction du foyer est notre sacrifice à Dieu et aux enfants"

Il n’y a pas longtemps, les travaux du foyer ont été terminés dans la maison. André a dirigé les travaux qui ont pris trois jours entiers et a construit la cheminée.

"Tous les membres de l’équipe viennent de l’association "Guilde des bâtisseurs de fours". Tous sont des bâtisseurs professionnels et des personnes généreuses et au grand cœur. Souvent, ils travaillent sur des projets coûteux, mais ici, ils sont tous bénévoles. Moniale Marthe s’est adressée à nous en demandant d’aider, et nous avons participé volontiers à cette œuvre.

Ma femme et moi, nous enseignons à nos enfants qu’il est nécessaire de vivre non seulement pour soi-même, mais aussi d’essayer d’aider les autres. Nous avons deux fils. L’aîné a 15 ans. Je l’incite de temps en temps à participer à de tels travaux. Ce n’est pas toujours qu’il y répond, mais parfois, j’utilise mon pouvoir parental pour insister pour qu’il vienne. Je veux que mes enfants soient moraux. Les bonnes œuvres nous donnent l’énergie de vivre. Elles donnent un sens à notre vie et nous rendent moins égocentriques."

"Je suis très heureuse que notre travail avec la "Guilde des bâtisseurs de fours" a été si productif", dit la moniale Marthe. Ces gens sont venus de différentes régions du Bélarus pour participer à notre projet. Lorsque les gens sont réunis par une bonne œuvre, ce travail en commun devient une source d’inspiration et sert d’exemple aux autres".

Nun Marfa
Nun Marfa
Nun Marfa
Nun Marfa
Nun Marfa

Moniale Marthe: "Avoir confiance en Dieu et ne pas se désespérer"

"Nous considérons notre expérience comme une leçon de confiance en Dieu. Malheureusement, nous comptons souvent sur nos propres forces et nous sommes chagrinés quand quelque chose ne va pas comme on le veut. Mais Dieu est près de nous: Il nous envoie des gens, mais aussi des dons. A un certain moment, nous avons eu des difficultés à trouver des constructeurs. Et voici que le Seigneur a envoyé Vassily, un chef d’équipe, un homme à un destin pas facile. Il a un enfant handicapé et il a dû changer sa vie. Vassily avait laissé le service militaire et est devenu bâtisseur. Il a réuni une équipe de professionnels, des gens fiables qui font tout de grand cœur. Nous avons déjà bâti la maison, mais on reste en contact. Vassily dit: «J’ai un sentiment que cette maison est à moi également».

On ressent l’aide Divine en tout. Un jour, nous avons payé les bâtisseurs et n’avions plus d’argent pour continuer les travaux. Ce jour-là, j’ai été un peu découragée. Mais soudain, l’idée m’est venue d’ouvrir notre tronc de quête où il y a d’habitude une petite monnaie, et j’ai trouvé une importante somme d’argent dedans. C’était incroyable.

Combien de situations il y a eu quand le Seigneur nous a envoyé une aide, mais on s’attriste chaque fois quand une difficulté surgit. On pense alors: «Pourquoi nous avons peu de confiance en Dieu? Il nous aide tout le temps».

Priest Rodion Alkhovik
Priest Rodion Alkhovik
Priest Rodion Alkhovik
Priest Rodion Alkhovik
Priest Rodion Alkhovik

Prêtre Rodion Alkhovik: "Le Seigneur donne aux gens la possibilité de travailler pour Lui"

Prêtre Rodion Alkhovik: "La maison que nous construisons pour les enfants est un symbole de liaison non seulement avec l’orphelinat, mais aussi avec Dieu. Plus nous aidons nos prochains, plus nous aidons nous-mêmes et nous grandissons ainsi. Lorsque l’homme vit seulement de ses propres intérêts, il commence à dépérir et se durcir.

Le Seigneur donne souvent aux gens la possibilité de travailler pour Lui. Voici un simple exemple: cinq hommes travaillent à une construction et on pose à chacun d’eux une question: "Qu’est-ce que vous faites?" - "Je pose des briques", dit le premier. "Je construis un mur", répond le deuxième. "Je construis une maison", répond le troisième bâtisseur. "Je construis une église", dit le quatrième. "Je sers Dieu", a répondu le cinquième.

Il est important dans la vie de ne pas s’arrêter dans sa progression. Le sens de la vie est de servir Dieu et les gens. Si l’homme sert ainsi, il est donc heureux. Sans ce service, on peut parcourir le monde entier et essayer beaucoup de choses, mais on sentira l’absence de la plénitude dans sa vie".

L’administration de l’Orphelinat pour enfants souffrant de handicaps psychomoteurs, les frères et les sœurs du monastère espèrent que la plus grande partie des travaux de finition de la maison sera terminée cet été et qu’elle pourra accueillir les premiers enfants. 

Together
Together
Together
Together
Together

"Nous parlons de notre projet. Il y des gens qui font des dons d’argent, d’autres n’ayant pas cette possibilité, nous offrent leur aide en tant que bénévoles à des travaux. Nous nous réjouissons de toute contribution, nous sommes reconnaissants à tous ceux qui nous aident et nous prions pour eux. Ensemble avec les enfants, nous allons prier pour eux dans cette nouvelle maison. Nous croyons qu’avec l’aide de Dieu et l’assistance des gens qui ne sont pas indifférents, nous allons réussir la construction de la maison d’été", conclut moniale Marthe.

Vous aussi, vous pouvez contribuer à cette initiative en visitant notre page de dons.

Vous pouvez également en savoir plus sur notre œuvre auprès des enfants handicapés.

Vues: 107
Ratings: 0/5
Votes: 0
Articles associés
Comment