@media (max-width: 768px){ .hformp { height: 60px; overflow: hidden; } } Monachisme

Monachisme

tonsure monastique orthodoxe

Venir au monastère est un choix conscient pour chaque sœur. Elles font des vœux monastiques pour reconnaître leurs péchés, s'en repentir et consacrer leur vie à servir Dieu.

Comme l'a écrit le père John (Krestyankin), les moines d'aujourd'hui ne devraient pas vivre en reclus alors que tant de gens ont besoin de leur aide pour renforcer leur esprit. Le monastere Sainte-Élisabeth a grandi au milieu des hôpitaux avec un grand nombre de patients ayant besoin d'amour et de soins. Nous ne pouvons pas nous imaginer isolées du peuple. Au service des autres, nous recevons également la grâce de Dieu.

femmes tonsure monastique

Notre ministère social est une expression de notre amour et de notre compassion pour notre prochain. Dans nos œuvres, nous nous rappelons un vieux proverbe: «Ne vous inquiétez pas d'une tempête rugissante, mais d'une larme d'une personne dans le besoin». Nous nous concentrons sur les patients enfants et adultes ayant une déficience mentale qui nécessitent des soins et de l’attention permanents; les patients hospitalisés, les personnes souffrant de dépendance à l'alcool et aux drogues et leurs familles, les sans-abri et les personnes vulnérables.

La vie d'une moniale c’est de l’obéissance. L'obéissance signifie le renoncement volontaire à son orgueil - un sacrifice qu'une sœur apporte à l'autel de Dieu. Elle est fondée sur la confiance envers une autre sœur, l'abbesse et le père spirituel. Il ne s'agit pas d'une discipline rigide mais plutôt d'un désir de se conformer à la volonté de Dieu dans tous les aspects de la vie.

tonsure monastique

Chaque sœur aura ses moments de difficulté. Nos réunions monastiques hebdomadaires sont une grande source d'aide et d'encouragement pour tous. Elles créent un sentiment de communauté et une unité de but, dont le salut est né. Pour nous, c'est comme se rassembler autour du Calice.

Les sœurs ont laissé derrière leurs maisons, leurs familles, leurs richesses matérielles et leurs honneurs. Au lieu de cela, elles ont acquis l'amour de Dieu comme seul but de la vie monastique. Coupant leur propre volonté et luttant contre les protestations et la dépression pécheuses, les sœurs subissent des changements jusqu'à ce qu'une nouvelle personnalité naisse enfin, une disciple du Christ, une religieuse.