Service de patronage

service de patronage

Après la mort de son époux, notre sainte patronne, la grand-duchesse Elisabeth Féodorovna Romanov, a décidé de consacrer sa vie à Dieu et a fondé une communauté de charité où, ensemble avec les sœurs de la communauté, elle aidait les sans-abri, les nécessiteux, les personnes malades. Inspirés par son exemple, nous avons créé en 2014 un Service de patronage.

Les soeurs et les frères du service prennent soin des personnes malades et âgées à leur domicile et leur assurent aussi une assistance spirituelle et psychologique. Notre équipe se compose de frères et sœurs laïcs qui ont reçu une formation de soins infirmiers. Ce sont des personnes qui partagent les mêmes idées et désirent aider les autres. Ils rendent régulièrement visite à ceux qui le Service a pris en charge. Ils effectuent les soins sanitaires et hygiéniques, l’assistance ménagère, mais aussi donnent des consultations pour les proches d’un malade sur les questions d’organisation de soins nécessaires auprès de celui-ci.

soeur Irina Tsegelnikova

Le Service dispose d’un matériel de soins nécessaire pour son activité. Nous aidons également les personnes financièrement vulnérables dans l’acquisition d’objets de première nécessité (couches, lingettes, savon, crèmes, autres produits).

En dehors de ces tâches, le Service de notre monastère effectue un soutien spirituel. De nombreux patients âgés souffrent de solitude. Nos sœurs les écoutent, leur parlent, donnent des conseils, lisent ensemble des livres avec ceux qu’elles soignent. Parfois, une simple conversation peut faire beaucoup. Chrétiens, nous faisons nos patients découvrir le Christ. Beaucoup d’entre eux ont le cœur ouvert à Dieu. Jésus-Christ est le Médecin de nos âmes, nous leur parlons donc de Dieu et de la vie éternelle. Si le patient le souhaite, nous invitons un prêtre de notre monastère pour eune confession et la communion.

service de patronage photo

Être une sœur du Service de patronage n’est pas une tâche facile. Plusieurs frères et sœurs laïcs travaillent pendant la journée et ont des familles, ce qui rend leur service d’aide quotidien encore plus difficile. Pourtant, nos sœurs suivent les traces de notre Sauveur, qui n’a refusé l’aide à personne qui en avait demandé. La vie et l’activité de bienfaisance de la grand-duchesse Elisabeth nous a servi d’exemple. Ses prières pour nos sœurs du Service de patronage leur donnent la force de continuer leur difficile ministère.