L’amour du Christ nous tient

15 avril 2021

homelie pretre andre

Je félicite les communiants d’avoir reçu Dieu en vous. C’est un miracle de Dieu que dans le monde qui vit par les lois du péché, s’accomplit la Sainte Cène. Il est possible de s’unir seulement dans l’esprit de Dieu et c’est le Christ qui nous unit. Le Christ nous rassemble, le Christ nous aime et notre salut est dans le Christ. Le monde fait tout pour diviser et régner. On nous a habitué à vivre selon le raisonnement pareil: ceci est à moi, cela est à toi, des partages, des marchandages, des lois du marché partout. Mais pas ici. Voici le Corps et le Sang du Christ, recevez en pour votre santé, pour la santé du corps et de l’âme, pour la vie éternelle. Nous vivons par d’autres lois.

Tout ce qui se passe dans le monde, cela est très loin de ce qui est à Dieu. Ce sont des passions. Ces passions s’agitent en eux et les gens agissent de telle ou telle manière. Mais pourquoi? Parce qu’ils ne savent pas où est leur Patrie, ne savent pas sur quoi est basée la vie de l’homme et quel est le but final de l’existence humaine. Ils n’ont pas de ce but. Quand il y a un vide à l’intérieur, on cherche de l’adrénaline: les gens peuvent se querelleravec n’importe quiet à n’importe quel propos. On peut inventer de tout: ses propres règles, ses propres lois, on peut également les adopter sans fin parce que les unes ne sont plus en vigueur au bout d’un temps et les gens en ont besoin d’autres, de nouvelles. Mais de quelles lois peut-on parler si le Seigneur nous a dit: aimez-vous les uns les autres (cf: Joh 13:34). Et encore: C’est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice... (Mat 9:13).

Cette «miséricorde» est pour nous un mot si joli et si important. Nous devons apprendre à être miséricordieux, compatissants, à aider nos proches. La vie sur cette terre est très difficile parce que cette terre n’est pas accommodée à la vie éternelle. Notre âme est éternelle et il lui est étroit ici, dans ce monde. Elle cherche à se rassasier de quelque chose, à faire quelque chose pour elle mais tout cela ne lui apporte pas la joie. On ne peut pas bâtir le Royaume des Cieux sur la terre, parce que ce Royaume est en nous, dans notre cœur.

La terre est complètementcontaminée par le péché. C’est un miracle que nous célébrons encore la Divine liturgie ici. Je pense que le monde fera tout pour que cela ne se passe pas. Quelles démarches va-t-ilentreprendre dans la suite, nous ne le savons pas. Nous savons pourtant que le Seigneur sera avec nous pourtoujours jusqu’à la fin du monde (cf: Mat 28:20).

Nous devons remercier Dieu que Sa puissance se déploie dans notre faiblesse. Que malgré tout ce qui s’était passé dans l’histoire de l’humanité, la Sainte Églisecontinue à vivre. Que l’Église est la même qu’il y a deux mille ans. Que la liturgie est la même, que la Sainte Cène que le Seigneur a accomplie avec Ses disciplesest la même. Qui sont les disciples et les apôtres aujourd’hui? C’est vous. Nous avons des héros, les soldats du Christ qui ne se rendront pas sans un combat, mais qui vont lutter pour le Christ jusqu’à la fin. Il est nécessaire de mener ce combat contre son péché, contre son «Moi», contre son amour-propre, contre ce qui n’est pas bien dans son comportement ou les pensées, et de se consacrer au service des gens.

Quels virus, épidémies, bouleversements ou hostilités vont-ils encore avoir lieu? Vous voyez, les gens maintenant sont prêts à tout. Si la valeur de l’homme sur cette terre est seulement de vivre bien, il dira alors: «Ai-je besoin de Dieu? où est ce ciel? Je veux vivre bien ici, maintenant...» C’est-à-dire de façon que tout soit bon et délicieux au goût. Tandis que nous sommes en période de jeûne. Et voici qu’un malentendu survient.

L’homme dans le monde aujourd’hui se trouve dans un état où il est possible facilement de le conduire là où on veut. Mais Dieu nous tient. L’amour du Christ nous tient. Nous nous sommes unis à cet amour aujourd’hui dans la communion. Tâchezde garder cet amour dans vos cœurs.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment