Quand je regarde le ciel, je m’envole

5 mars 2021

Quand je regarde le ciel

Nous demandons l'aide de Dieu dont nous avons besoin en toute chose. On a déjà l'impression de comprendre quelque chose, de savoir quelque chose, mais ce n’est qu’une impression. Le but de tout chrétien orthodoxe est de vaincre ce monde, de vaincre la mort et d'entrer dans la vie éternelle où il n'y aura pas de mort, où il n'y aura que le Christ. Comment pouvons-nous le faire alors que nous sommes la chair et le sang qui ne peuvent hériter le royaume de Dieu (1 Cor 15 : 50)? — Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite (Ps 142 : 10), voilà la réponse. Nous devrions donc apprendre à vivre de l’Esprit Saint, à ne pas nous écarter du principal pour des choses insignifiantes, mais qui nous prennent les forces de notre âme. Le Seigneur nous dit : Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus (Mt 6 : 33).

Pendant notre vie terrestre, très courte, nous devons apprendre à vivre avec Dieu. Le reste n'est que de la vanité. Le monde, qui est sous la puissance du malin, est toujours en agitation. Il nous faut donc entrer dans un autre monde — celui qui demeure en nous. Si nous restons en contact avec Dieu, si nous apprenons à mettre de côté tous nos soucis quotidiens et à donner notre cœur et notre esprit à la prière, si nous apprenons à vraiment combattre et battre l'ennemi par le nom de Jésus, qu'est-ce qui peut nous effrayer dans ce monde? Rien et personne, parce que le Christ sera avec nous.

Les gens se laissent distraire. La tragédie de tout ce que nous vivons actuellement est basée sur le fait que l’homme reste en dehors de l’Église. La rencontre de l’homme avec Dieu ne se produit pas très souvent. Beaucoup de gens vont à l'église et communient, mais ils n'ont pas encore eu une vraie rencontre avec Dieu. Le diable fait tout pour éloigner les gens du chemin étroit, pour leur faire oublier leur patrie céleste, pour les faire combattre pour on ne sait quoi et avec qui.

Le Christ est venu pour sauver ce monde, et Il l'a sauvé, Il a sauvé l'homme dans ce monde. Mais la question est de savoir si quelqu'un a besoin de Lui maintenant. Les gens s'intéressent à tout - au taux du dollar et au taux de l'euro - mais pas au Christ. C'est la tragédie du monde. Et le diable, bien sûr, règne en maître, sournois et astucieux. Notre responsabilité, si nous sommes croyants, c’est notre prière, notre présence devant Dieu, notre vie, nos actes. Ce sont des actes de charité, des actes d'amour, lorsque nous comprenons notre vie comme un service, lorsque nous renonçons à nous-mêmes, à nos désirs pour aider notre prochain, pour le servir. Mais cela coûte du sang. Donne ton sang, reçois le Saint Esprit. Bien sûr, les temps ne sont pas faciles. Cela a toujours été difficile, mais regardez ce que l'ennemi a inventé aujourd'hui — il a capturé tout le monde avec des nouvelles, des smartphones... Et maintenant vous voyez à quel point c'est ingénieux. À l'époque où cela n'existait pas, je ne comprenais pas comment l’ennemi peut contrôler les gens qui vivent à des centaines, des milliers de kilomètres les uns des autres. Maintenant nous disons: Facilement. Facilement! Je vous invite donc à moins regarder dans vos portables et à regarder davantage dans le ciel. Quand je regarde le ciel, je m’envole. Tôt ou tard, nous cesserons de ramper sur le sol, nous devrons nous envoler vers Dieu.

Essayez donc de vous éloigner de tout ce flux d'information. Elle charge l’homme avec de l’esprit mauvais, avec de l’énergie mauvaise, et l’homme perd la paix. Prions, frères et sœurs, pour notre proche et notre lointain.

Pardonne-nous tous, ô Seigneur.

Archiprêtre André Léméchonok

Articles associés
Comment